Convertisseur de fréquence ER12

Les principaux avantages :

- Très compact
- Configurable sans tension
- Plug and Drive

ER12

Le convertisseur de fréquence de base de BLEMO® - un système à contrôle vectoriel Gamme d'appareils de 0,18 à 4,0 kW.

BASE-LINE

Convertisseur de fréquence pour Réglage de la vitesse des moteurs asynchrones DS, 0,18 à 4,0 kW, 200 à 240 V, 1~, 3~, 200 à 240 V, 1~, 3~

ER12 – Convertisseur de fréquence de base

Innovation

Le ER12 est le successeur de la série de convertisseurs de fréquence ER11 qui a connu un grand succès. Basé sur les fonctions éprouvées et l’excellente qualité, le ER12 a été développé, amélioré et ainsi adapté aux nouvelles exigences du marché. Grâce au logiciel d’usine préprogrammé, les appareils peuvent être mis en service immédiatement dans 95% des applications.

Versions de l'appareil

Le ER12 en indice de protection IP20 est disponible en deux versions de boîtier : ER12-…K avec dissipateur et ER12-…B avec plaque de base et hauteur réduite. Le suffixe U désigne la version américaine avec une tension de réseau de 1~ 100…120 V.

Caractéristiques standard

  • écran à 4 chiffres et 7 segments
  • 4 macros d’application préprogrammées
  • Platines vernies
  • Faible courant de fuite jusqu’à 0,75 kW < 3,5 mA
  • Fréquence de sortie 0…400 Hz
  • Molette de navigation pour la programmation et
    comme potentiomètre de consigne
  • Contrôle sur place avec des touches
  • Sortie analogique
  • régulateur PID intégré
  • Modbus via RJ 45, RS 485
  • filtre CEM intégré(type K et B),
    Classe C1
  • RoHs, conforme à la WEEE
  • Bus de terrain : Modbus intégré
  • CE, UL, CSA, NOM, C-Tick, GOST

Extensions de fonctions

Afin d’ouvrir la voie à de nouvelles applications, de nombreuses fonctions ont été étendues ou entièrement créées dans l’ER12. Une nouvelle roue de navigation a été intégrée, qui peut également être utilisée comme potentiomètre de consigne. Également une commande locale avec des boutons et une sortie analogique. Les appareils sont à faible courant de fuite jusqu’à 0,75 kW < 3,5 mA. La fréquence de sortie a été augmentée à 400 Hz et les appareils peuvent être utilisés jusqu’à 50°C sans déclassement. Les cartes électroniques vernies et le Modbus font partie de l’équipement standard. Les niveaux de puissance de 3,0 et 4,0 kW ont été ajoutés.

Conformité aux exigences CEM

Les convertisseurs de fréquence de la série ER12 ( types K et B) ont un filtre réseau de classe C1 intégré dans l’appareil, sont marqués CE conformément à la directive européenne sur les basses tensions et la compatibilité électromagnétique et sont conformes à la norme de produit en vigueur pour les convertisseurs de fréquence EN 61800-3.

Vos avantages

Domaines d'application

Foire aux questions sur le produit

  1. Pour obtenir une compatibilité électromagnétique, le convertisseur doit être utilisé avec un filtre antiparasite intégré ou externe.

  2. En cas d’utilisation de câbles blindés entre le convertisseur et le moteur, le blindage doit être mis à la terre aux deux extrémités. Les interruptions de câble doivent être évitées dans la mesure du possible. S’il est nécessaire de séparer le câble, par exemple pour installer un contacteur de moteur, le blindage du câble doit être relié par le chemin le plus direct possible. Il faut veiller à ce que l’impédance HF la plus basse possible soit atteinte.

  3. Plus le câble est court, plus les interférences radio et le courant de fuite sont faibles. Les longueurs maximales de câble possibles doivent être prises en compte.

  4. Pour éviter les influences perturbatrices sur les entrées de commande, les câbles de commande doivent toujours être blindés. Le blindage doit être posé sur le collier de câble prévu à cet effet sur le convertisseur. Si le blindage est également posé sur un appareil de régulation, il faut veiller à l’égalité de potentiel des points de masse.

  5. Dans la mesure du possible, les câbles de commande ne doivent pas croiser les câbles de puissance. Lorsque cela ne peut être évité, il est recommandé d’opter pour un croisement à angle droit.

  6. Il faut s’efforcer de poser séparément les câbles de commande et les câbles de puissance. Si les câbles doivent être posés en parallèle, par exemple sur le même chemin de câbles, il convient de choisir une distance aussi grande que possible (> 20 cm).

  7. Le blindage des câbles posés doit, dans la mesure du possible, avoir une faible impédance HF. C’est pourquoi la tresse de cuivre est préférable à la tresse d’acier.

  8. La résistance de contact HF aux points de jonction entre le blindage et le boîtier doit être maintenue aussi basse que possible. Les restes de saleté, de peinture et d’isolation sur le boîtier et le blindage au niveau des connexions doivent donc être éliminés. Pour le raccordement du blindage, il convient en principe d’utiliser les colliers de serrage ou les raccords à compression prévus à cet effet. Il est avantageux d’utiliser des raccords de mise à la terre.

  9. Le blindage doit être posé sur le boîtier le plus près possible des bornes de câble. Les extrémités libres des câbles, plus longues, agissent comme des antennes.

  10. Pour les câbles non blindés, les conducteurs du câble doivent être torsadés et des filtres de sortie doivent être utilisés.